Le Mora-Nova Psychobiophonie

En alliance avec le Bol d’Air Jacquier.

 

Le Mora-Nova est un appareil médical qui corrige et amplifie les signaux électromagnétiques du corps du patient. Les fréquences émises par des couleurs et des sons thérapeutiques s’ajoutent à ce remarquable traitement de BioRésonance.

 

Le Bol d’Air Jacquier est  le remède à la sous-oxygénation. La respiration est à l’origine de l’énergie indispensable au fonctionnement de nos organes et au métabolisme du corps, c’est-à-dire à l’ensemble des réactions chimiques qui permettent le renouvellement des cellules et l’entretien de la vie.

Système Mora-Nova

Le Mora-Nova

 

Le patient est confortablement allongé en salle de relaxation. Des électrodes aux mains et aux pieds reçoivent les signaux électromagnétiques venant du corps tout entier. Le filtre de Biorésonance Mora, aujourd’hui perfectionné et modernisé, a été mis au point en 1977 par le Docteur Morel et l’Ingénieur Rashe. Ce filtre dissocie les signaux électromagnétiques émis par les cellules du corps. Les corrections par amplifications des signaux harmonieux et par mises en opposition de phase des signaux disharmonieux sont très naturelles : le patient émet ses propres signaux qui lui sont restitués après correction et amplification.

 

Chaque patient exprime son état par des signaux cellulaires qui lui sont propres ;

 

Mais ceux-ci s’inscrivent dans des bandes de fréquences correspondant aux différents organes, aux différentes fonctions et sont propres, aussi, aux différentes maladies. Les signaux de basses fréquences du Mora-Color sont ajoutés aux signaux du patient corrigés et amplifiés. Le casque audio, posé sur les oreilles du patient, lui donne à entendre d’agréables sons qui l’amènent en relaxation, traitent par leurs propres fréquences électromagnétiques sonores et ouvrent à une grande capacité de réception des traitements Mora.

 

Les mitochondries : nos usines à énergie !

 

Les millions de mitochondrie au sein de nos cellules transforment les substrats alimentaires en énergie. La communication entre nos cellules s’effectue grâce à cette énergie constituée de signaux électromagnétiques.

 

L’acupuncture utilise la circulation énergétique au sein de nos méridiens depuis plus de 2000 ans. La méthode Mora apporte son filtre de Biorésonance et les inversions et amplifications des signaux électromagnétiques qui sont leur  langage cellulaire.

 

Les médecines énergétiques fonctionnent grâce à l’énergie mitochondriale. La qualité de notre nourriture, des compléments alimentaires que nous absorbons et l’oxygénation suffisante de notre sang sont fondamentales. Nos «usines à énergie», les mitochondries transforment les nutriments en énergie mais ces merveilleuses réactions biochimiques ne s’effectuent de façon optimale qu’en présence d’oxygène en quantité suffisante. L’apport de l’oxygénation biocatalytique est complémentaire aux traitements Mora-Nova qui s’associent tout naturellement au Bol d’Air Jacquier. L’oxygène naissant est respiré avant et après chaque séance de traitement de Mora Nova Psychobiophonie.

 

 

 

Le Bol d’Air Jacquier

 

Le Bol d’air optimise l’oxygénation de l’organisme. Il augmente et entretien notre faculté d’assimilation de l’oxygène normalement respiré. Le Bol d’air contribue ainsi à préserver un bon état de santé.

 

Objectif : respirer plus efficacement

Notre capacité à utiliser l’oxygène de l’air diminue en raison de nombreux facteurs comme la pollution, les conditions de vie, le stress, le vieillissement, la maladie…

Le Bol d’air apporte une solution à la sous-oxygénation cellulaire (hypoxie) qui en découle.

 

Lorsque nous respirons, l’oxygène pénètre au fond des alvéoles pulmonaires. Il se lie à  l’hémoglobine de façon instable et forme avec elle l’oxyhémoglobine.

L’oxyhémoglobine, transportée par le sang dans tout l’organisme, cède son oxygène aux cellules sous une forme assimilable. Elle se ré-oxygène en revenant aux poumons et le cycle recommence.

 

Dans l’air que nous respirons, même en cas de pollution extrême, l’oxygène est constamment disponible et sa concentration est de 21% depuis des millénaires. Si nos cellules manquent d’oxygène, c’est bien notre capacité à l’utiliser qui est en cause.

Une solution grandeur nature; René Jacquier avait constaté que depuis l’Antiquité, les lieux de santé se situaient dans des forêts de pins et de sapins. D’observations en expériences, il trouva dans les essences du pin des Landes (Pinus pinaster) la réponse à ses questions.

 

Le rôle de l’essence de pin

L’essence de résine de pin, riche en alpha et beta pinènes, est utilisée en médecine et en cosmétique pour ses effets bénéfiques très connus : antiseptique, antibactérien, antifongique, antiparasitaire…

Elle est composée de molécules aromatiques insaturées qui offrent la possibilité d’une liaison chimique supplémentaire.

Dans l’atmosphère et dans certaines conditions physiques et météorologiques, elles se chargent fortement en oxygène, ce qui les rend très réactives.

C’est à partir de ce phénomène naturel que René Jacquier a imaginé la solution Bol d’air : utiliser l’huile essentielle de résine de pin (térébenthine), pour créer un transporteur d’oxygène.

 

Un oxygène hautement assimilable

Les pinènes de l’huile essentielle Orésine®, transformés par peroxydation, deviennent des facilitateurs de l’oxygénation cellulaire. D’où le nom de biocatalyseurs que leur donnait René Jacquier.

 

Le mécanisme est triple :

• L’oxygène est mieux distribué aux cellules. En effet, l’hémoglobine “capte” plus volontiers les
pinènes oxygénés que l’oxygène seul. A quantité équivalente dans l’air inspiré, elle en transporte

davantage vers les cellules

 

• L’oxygène est plus facilement libéré dans les tissus : transporté par l’intermédiaire des pinènes, il
est moins solidement lié à l’hémoglobine

• L’oxygène est délivré sous une forme naissante, hautement assimilable par la cellule.

 

Une oxygénation équilibrée

Avec le Bol d’air, l’organisme est simplement et naturellement mieux oxygéné ; la respiration cellulaire s’effectue sans risque de stress oxydatif lié au déficit ou à l’excès d’oxygène, la fonction mitochondriale s’améliore :

Son utilisation régulière génère un ensemble de réactions synergiques et favorise un bon état général.

 

Elle est particulièrement utile :

• lors des changements de saisons, des périodes de stress, d'allergies, de pollution,

• lorsque l'organisme présente une moindre résistance et devient plus vulnérable,

• pour limiter le vieillissement,

• pour accompagner la perte de poids,

• pour la préparation et la récupération des sportifs,

• pour accompagner et optimiser d'autres soins.

Aucun signal subliminal n’est utilisé dans ces traitements. Il n'y a aucun effet secondaire.

Bol d'Air Jacquier

Cette approche n’a rien à voir avec une oxygénation quantitative qui consiste à inhaler plus d’oxygène qu’il n’y en a naturellement dans l’air, elle augmente son absorption et sa disponibilité. Elle est naturelle, sans danger et sans accoutumance.

Bol d'Air Jacquier avec essence de pin
Bol d'Air Jacquier
Bol d'Air Jacquier avec essence de pin
Système Mora-Nova
Bol d'Air Jacquier
Bol d'Air Jacquier avec essence de pin

Cabinet de BioRésonance Pully Nathalie Simond